mercredi 29 décembre 2010

Presse muselée en Hongrie: le cri d'alarme d'un journaliste

"Le 20 décembre, la Hongrie – qui prend samedi la présidence de l’Europe - a adopté une loi liberticide sur la presse. Elle permettra à un "Conseil des médias" pro-gouvernemental de sanctionner les journalistes dépourvus "d’objectivité politique"! Interview d'un journaliste hongrois contraint de garder l'anonymat, à la fois pour lui-même et son journal.

Quels sont les points les plus inquiétants de cette loi que l’OSCE a condamnée ?

Lors du débat autour de cette loi, un élément essentiel a quasiment été passé sous silence. Le "Conseil des médias" chargé de la surveillance des organes de presse peut désormais sanctionner les journalistes, sans autre forme de jugement, en fonction de critères aussi vagues que la diffusion d'informations "non équilibrées" ou dépourvues "d’objectivité politique"!

Ses membres seront élus par le Parlement, d'autres seront choisis par le Premier Ministre Viktor Orban et par le Président du Conseil. Ce dernier est également désigné par Orban. Sans le dire, c'est donc le chef du gouvernement qui a toutes les cartes en main. Les membres de ce "Conseil des médias" resteront en poste 9 ans." La suite sur fr.myeurop.info

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire