lundi 13 décembre 2010

Mélancolique résistance - Un entretien avec László Krasznahorkai

"László Krasznahorkai - Il pourrait citer Cioran: «La tristesse, un appétit qu'aucun malheur ne rassasie.» Entretien avec l'écrivain hongrois, lauréat du Prix Spycher et sévère avec son pays.
La Hongrie affirme désormais sa présence littéraire à l'étranger. Une première depuis vingt ans. Ses écrivains sont progressivement entrés dans le canon littéraire européen, grâce à de grands talents comme Imre Kertész (Prix Nobel 2002), Péter Esterházy, László Krasznahorkai ou Sándor Márai, un génie sauvé de l'oubli tardivement. Un succès fulgurant pour ce petit pays isolé linguistiquement au milieu des Slaves. Pour nombre d'écrivains hongrois, l'histoire contemporaine européenne est au cœur de l'œuvre, jusqu'à prendre une dimension métaphorique universelle.
Démonstration faite avec László Krasznahorkai qui vient de recevoir l'été dernier le Prix Spycher, à Loèche." La suite sur lecourrier.ch

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire