mercredi 15 juin 2011

Bucarest, capitale de la Hongrie a la peau dure !

"Une campagne anti-avortement hongroise cofinancée par Bruxelles

Le zèle avec lequel la Commission semble surveiller l'utilisation des fonds alloués par ses programmes européens peut laisser dubitatif.

Le programme Progress chargé de concrétiser les engagements sociaux européens a servi à financer en partie une vaste campagne anti-avortement de 416 000 euros. Des affiches collées dans le métro et sur les arrêts de bus à Bucarest ont mis en scène, au mois de mai dernier, les implorations d’un fœtus s’adressant à sa future mère : "Je comprends bien que tu n'es pas encore prête pour moi, mais donne-moi au service d'adoption, LAISSE-MOI VIVRE !"." La suite sur euractiv.fr

2 commentaires:

  1. Sauf que la capitale hongroise n'est pas Bucarest, mais Budapest!:(

    RépondreSupprimer
  2. Oui Beaune, c'est précisément ce que j'ai voulu souligner par l'ironie du titre. Cette confusion géographique est récurrente dans certains organes de presse.

    RépondreSupprimer