jeudi 9 juin 2011

Essai - Vivre à Budapest. Impressions d’un Parisien converti aux charmes du Danube (3e partie)

"Dans cette troisième partie, intitulée The best one!, Pierre Waline nous initie dans les secrets du chauvinisme à la hongroise
Né à Rochefort, je crois, le soldat Chauvin était bien français. Mais il aurait eu une parenté hongroise que cela ne m’étonnerait guère. Les Hongrois sont bourrés de qualités. Non, je ne plaisante pas et le dis très sérieusement: excellents mathématiciens, dit-on, ils ont aussi donné une pléthore d’artistes (les photogaphes Brassai, Robert Capa, le peintre Vasarely), de musiciens (Cziffra, Solti, Ormandy, Dorati, Szell, Végh, Ligeti, Kozma etc.) d’écrivains (Koestler), de banquiers ou hommes d’affaires (Soros)..." La suite sur lepetitjournal.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire