mercredi 29 juin 2011

L'anonymat, un droit bafoué ?

"Consultation Sociale 2011

Les questionnaires adressés par le gouvernement aux citoyens hongrois afin de les interroger sur des sujets de société et visant à recueillir des informations sur chaque citoyen constituent une atteinte au droit sur les données personnelles.

Plusieurs plaintes sont parvenues au bureau du commissaire en charge de la protection des données personnelles, András Jóri, car les questionnaires envoyés par le gouvernement à l’occasion de la Consultation Sociale 2011contiennent des code-barres. Ils contiennent également des mentions en très petits caractères précisant que la personne interrogée exprime son accord en signant le document et que les institutions désignées par le gouvernement peuvent utiliser les données personnelles afin d’évaluer les résultats de la consultation." La suite sur le Journal francophone de Budapest

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire