samedi 11 juin 2011

Nouveau malaise entre Budapest et Bruxelles sur une campagne anti-avortement

"Une campagne contre l'avortement en Hongrie lancée par le parti de centre-droit du Premier ministre Viktor Orban provoque la colère de la Commission européenne qui l'a apparemment financée sans le savoir.

"Je pourrais même comprendre que tu n'es pas prête pour moi maintenant ... mais réfléchis-y à deux fois et donne-moi à l'adoption, laisse-moi vivre"!, "implore" un foetus photographié dans l'utérus de sa mère sur des affiches disséminées à Budapest pendant un mois depuis début mai.

Flanquée du logo de Progress, le Programme communautaire pour l'emploi et la solidarité l'Union européenne (UE), la virulente campagne anti-avortement a coûté 416.000 euros, dont la plus grande part provient des deniers européens." La suite sur 20minutes.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire