mercredi 22 juin 2011

La Hongrie pourrait être mise sous surveillance par le Conseil de l'Europe

"Il pointe du doigt la trop rapide adoption du texte, et appelle à la vigilance.

Le Parlement hongrois a adopté le 18 avril dernier, une nouvelle constitution. Son contenu, jugé conservateur et réactionnaire par nombre d'ONG et associations, a provoqué la méfiance des institutions européennes. Le 8 juin, les députés européens avaient eu un débat houleux sur la question.

A surveiller

Lundi 21 juin, c'était au tour de de la commission de Venise, organe dépendant du Conseil de l'Europe, de rendre son avis. Composé d'experts, ce groupe de travail a collaboré avec les autorités hongroises pour déterminer si cette nouvelle constitution était conforme aux principes des droits de l'Homme.

Le vote de la nouvelle constitution n'a été précédé d'aucun débat démocratique." La suite sur euractiv.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire