mardi 28 juin 2011

Le procès de l’ancien nazi qui embarrasse la Hongrie de Viktor Orban

"La Hongrie postcommuniste est-elle capable de faire face à son passé pronazi ? Le procès pour crimes de guerre de Sandor Képiro, 97 ans, ancien capitaine de la gendarmerie hongroise, qui se tient actuellement à Budapest, rouvre ce débat à un moment inopportun pour la droite au pouvoir qui a décidé de revisiter son histoire en gommant les taches." La suite sur liberation.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire