mercredi 29 juin 2011

Les atteintes aux libertés persistent en Hongrie

  • Après six mois de présidence du Conseil de l’Union européenne, le pays cède la place à la Pologne.
  • Malgré de nombreuses contradictions avec les valeurs de l’Union sur le plan intérieur, la Hongrie laisse un bilan européen plutôt satisfaisant.
Un vase géant de porcelaine vert et blanc trône depuis deux jours dans un couloir du Parlement européen, à Bruxelles. C’est un cadeau de la Hongrie, afin de marquer son passage à la présidence tournante du Conseil de l’UE, qui va revenir à la Pologne le 1er juillet. Ornée d’extraits des hymnes nationaux des États membres, l’amphore est exposée au côté d’une autre relique hongroise : la machine à écrire de Jozsef Antall, premier chef de gouvernement démocratiquement élu après la chute du régime communiste, décédé en 1993." La suite sur la-croix.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire