mercredi 22 juin 2011

Politique - Thomas Schreiber décortique les derniers développements de la politique intérieure

"Thomas Schreiber analyse les derniers développements de la politique intérieure de la Hongrie ainsi que le bilan de la présidence hongroise de l'Union européenne.
"Malheureusement, la Hongrie ressemble de moins en moins à une démocratie mais il ne s’agit pas d’une dictature. Les élections sont libres, l’existence d’une opposition parlementaire une réalité, la liberté de presse reconnue dans des textes officiels. Mais on peut observer jour après jour les entorses graves à la pratique d’un régime démocratique, que symbolise une nouvelle Constitution et en premier lieu de son préambule, illustration de la réécriture de l’histoire contemporaine de la Hongrie.Sans oublier la nouvelle loi sur les médias, critiquée à plusieurs fois par des institutions européennes. On pourrait qualifier le régime actuel de « régime Horthy bis « entre les deux guerres » nous a déclaré Thomas Schreiber, peut être le meilleur connaisseur des affaires hongroises en France." La suite sur lepetitjournal.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire