samedi 4 juin 2011

Les Sicules sèment la zizanie

"La région de la minorité magyare en Roumanie vient d'ouvrir un bureau à Bruxelles. Bucarest y voit une provocation hongroise. Le quotidien România liberă seulement un exemple de la volonté des régions européennes d'obtenir plus d'argent et d'autonomie.

Les Magyars souhaitent l'autonomie territoriale et, puisqu'ils n'arrivent pas à l'obtenir des Roumains, ils prennent ce qu'ils peuvent et comme ils peuvent en passant par Bruxelles.

L'ouverture à Bruxelles du bureau symboliquement baptisé "du Pays des Sicules", par le biais duquel les habitants des départements de Covasna, Harghita et Mureş pourraient accéder plus rapidement et plus facilement à des fonds européens, a rouvert la boîte des craintes "mioritiques" [référence à ce qui est spécifique à l'identité roumaine]." La suite sur presseurop.eu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire