lundi 5 septembre 2011

Essai - De "bonne guerre"?

"Pierre Waline dresse un bilan historique et personnel à propos d'un certain 3 septembre 1939...

Le trois septembre est une date à retenir à plusieurs titres: celle de l’entrée en guerre du Royaume Uni et de la France en 1939 et, dans un registre moins triste, celle de mon installation à Budapest (2005, date qui ne figure pas encore dans les manuels d’Histoire).

Celle qui m’intéresse ici est bien sûr notre entrée en guerre voici maintenant 72 ans. Une "entrée en scène” peu glorieuse, précédée de mille hésitations et s’ouvrant sur neuf mois d’une inactivité totale - mauvais présage... - baptisée la "drôle de guerre” (qualificatif qui m’a toujours dérangé..., d’ailleurs intraduisible en hongrois).

Bref, pas de quoi se vanter, quand on est français: reculades (Munich!) et hésitations incessantes, erreurs stratégiques de nos vieux généraux, tel ce Gamelin présomptueux affirmant que les Allemands ne passeraient jamais les Ardennes, ce qu’ils ont fait en un temps record, en toute quiétude, sans nous en demander l’autorisation. Malgré quelques poches de résistance (dont les chars du colonel de Gaulle), repli dramatique de nos troupes sur Dunkerque, discours honteux du maréchal Pétain, et l’on connaît la suite..." La suite sur lepetitjournal.com


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire