lundi 19 septembre 2011

Plaidoyer pour la langue hongroise par Pierre Waline

"Récemment interrogée sur un danger qui menacerait à terme l’existence de la langue hongroise, la linguiste Klára Sándor répondit sans équivoque par la négative. Une langue parlée aujourd’hui par 14 millions de personnes ne saurait disparaître, même à long terme, seuls les idiomes pratiqués par des populations inférieures à 100 000 personnes pouvant être considérés, selon elle, comme mis en danger dans notre monde mondialisé, anglicisé. Une réponse que nul ne saurait contester: bien évidemment, la langue hongroise a encore de beaux jours, voire de beaux siècles (je touche du bois...) devant elle." La suite sur lepetitjournal.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire