jeudi 22 septembre 2011

Roms et extrême-droite hongroise : la traque

"En Hongrie, la tension entre la communauté Rom et l’extrême droite s’est cristallisée autour d’un village de 2.500 habitants, Gyöngyöspata. Dès mars, des milices paramilitaires ont commencé à venir y défiler. Depuis, Oszkár Juhász, membre du Jobbik, parti d’extrême droite, a été élu maire de la ville.
Gyöngyöspata est un village de 2.500 âmes, perdu dans le nord de la Hongrie, à 81 km de Budapest. Encerclé par des vignes et des champs de tournesol, ce hameau semble paisible. Propret, avec des jardins bordés de rosiers et des villageois qui se déplacent à vélo : on se croirait transporté au cœur d’une brochure touristique." La suite sur cafebabel.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire