mercredi 21 septembre 2011

Hongrie. La ville des irréductibles

"Maire sans étiquette d’Esztergom, Eva Tétényi est empêchée de gouverner depuis près d’un an par le parti du Premier ministre Viktor Orbán, surnommé le Poutine de Hongrie. Soutenue par les habitants, elle fait de la résistance.

Sur la grand-place dominée par la façade vanille de l’hôtel de ville baroque, un écran vidéo retransmet en direct la réunion du conseil municipal. L’ambiance est électrique. A l’intérieur, les élus de la droite populiste, majoritaires à l’assemblée municipale, invectivent la maire indépendante, Eva Tétényi : «Tu es la maire la plus stupide du pays ! Pas question de mettre tes propositions à l’ordre du jour.» La première élue rétorque : «Démissionnez si vous ne voulez pas coopérer !» Dehors, la foule a choisi son camp : «Idiots, on ne veut plus de vous ! Vive Eva Tétényi !»

A chaque assemblée municipale, la même scène se répète à Esztergom, ville de 30 000 habitants à une heure de route de Budapest. Le 3 octobre 2010, Eva Tétényi, architecte sans étiquette politique, a remporté le fauteuil de maire, éjectant son prédécesseur de droite, en place depuis dix ans. Mais le parti populiste, le Fidesz, est resté majoritaire au conseil." La suite sur liberation.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire