jeudi 8 septembre 2011

Politique - La vie dure d'un parti d'opposition

"Comment s'affirmer comme un parti d'opposition et d'alternative crédible tout en gardant son indépendance? Voilà le dilemme des Verts hongrois, le parti Faire La Politique Autrement (LMP) qui dispose d'un groupe parlementaire de 15 membres

Lors d'un point de presse, le chef du groupe a affirmé avec force que son parti ne souhaite assister ni au démantèlement de l'État de droit ni à la politique anti-pauvres du gouvernement. András Schiffer a ajouté que même dans un contexte très difficile, l'opposition constructive est possible au Parlement, quitte à être traité parfois de larbins de la Fidesz... D'après le député, 12-13% des amendements proposés aux lois par LMP sont votés ce qui peut être considéré comme un résultat satisfaisant. Schiffer a souligné le fait que son parti a pris un nouveau tournant en ne s'occupant plus exclusivement de sujets traditionnellement "verts" mais milite aussi activement pour un aménagement du territoire plus équilibré ou l'emploi des jeunes." La suite sur lepetitjournal.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire