lundi 9 mai 2016

Mons-en-Barœul : Jean-Pierre Sóki se souvient des Hongrois venus reconstruire la France

"On connaît Jean-Pierre Sóki comme président de Carambol’Âge, le club local de billard français. Le voici écrivain, non sans un certain talent. C’est l’histoire de sa famille venue de Hongrie travailler en France à la fin des années 1920 qu’il raconte dans « De la terre de Ravzad au marbre d’Hydrequent ».
En 1929, la famille Sóki rejoint la France dans le cadre d’accords binationaux. Les saignées faites par la Première Guerre mondiale avaient fait des ravages parmi les populations de la région. En pleine reconstruction, la France cherche du sang neuf pour faire tourner ses usines. Au début des années 1930, 5 000 travailleurs hongrois vivent dans la région du Nord, tandis que 12 000 autres résident en région parisienne.
C’est par l’histoire du voyage de la Hongrie vers la France et l’installation au coron de l’usine de la Vallée-Heureuse d’Hydrequent, lieu de carrières de marbre et de pierre, près de Marquise, dans le Boulonnais, que commence le livre. Le travail dans les carrières de marbre et la vie quotidienne étaient spartiates. Le seul point d’eau se trouvait en général à plus d’une centaine de mètres des habitations. Les toilettes n’étaient qu’une simple cabane au fond du jardin." La suite sur lavoixdunord.fr

« De la terre de Ravzad au marbre d’Hydrequent », 140 pages, 15 €. Rens. jpsoclot@gmail.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire