lundi 16 mai 2016

Non, il n’y a pas eu de Cologne bis en Hongrie

"Le scandale des Afghans harceleurs de joueuses de handball qui fait les choux gras de la presse et des politiciens de droite depuis le début du mois s’est révélé avoir été monté de toutes pièces.
L’hystérie anti-migrants ne faiblit pas et l’ouverture d’un centre d’accueil temporaire pour 300 personnes à Körmend, une ville de onze mille habitants située tout proche de la frontière autrichienne, a suscité une levée de bouclier d’une partie de la population locale. Même la presse nationale s’est jointe à la presse locale pour mettre en garde la population, les femmes avant tout, contre des migrants dépeints comme des violeurs en puissance." La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire