vendredi 27 mai 2016

Dans une Hongrie minée par la xénophobie, des ados au secours des migrants

"En Hongrie, un groupe de quatre lycéens, de 17 ans à peine, a monté un collectif pour distribuer nourriture, jouets et vêtements dans les villages roms défavorisés et les camps de migrants. Une initiative qui détonne, dans un pays où le gouvernement est ouvertement xénophobe et où l’action caritative est balbutiante.
À l’été 2015, à Budapest, la gare internationale de Keleti s’est transformée en véritable campement de fortune accueillant de très nombreux migrants. Dans des conditions d’hygiène déplorables, plusieurs centaines de réfugiés, pour beaucoup venus de Syrie, attendaient une éventuelle réouverture des lignes internationales pour gagner l’Allemagne.
Domonkos Sera et Lili Hanna Feher, deux lycéens de Budapest âgés de 17 ans, ont décidé de leur venir en aide. En septembre, la gare a été évacuée, mais les deux jeunes ont voulu poursuivre leur engagement. Avec deux autres camarades de lycée, ils ont alors créé le collectif Most (Maintenant, en hongrois), afin de venir en aide aux plus démunis." La suite sur  observers.france24.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire