vendredi 20 mai 2016

Théâtre : ce qu'un dramaturge hongrois nous criait à la face il y a cent ans

"Liliom (ou la vie et la mort d'un vaurien) de Ferenc Molnár, mise en scène par Jean Bellorini. Au Théâtre national populaire (TNP) de Villeurbanne (France) jusqu'au 21 mai 2016.
Ferenc Molnár débute dans le journalisme au début de 1900 puis écrit des pièces de théâtre à Budapest (Hongrie) qui seront jouées dans l'Europe. Il devient correspondant de guerre pendant la Première Guerre mondiale en défendant avec chauvinisme l'Empire d'Autriche-Hongrie. Au début de la Seconde Guerre mondiale, il émigre aux États-Unis après un passage en France, pour échapper aux persécutions nazies contre les juifs de Hongrie." La suite sur lejournalinternational.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire