lundi 16 mai 2016

Orban, l'illibéral hongrois qui dure

"Ce n’est pas la girouette qui tourne, mais le vent… Cet aphorisme, le Premier ministre hongrois Viktor Orban le savoure sans doute en son for intérieur. À bon droit au regard de l’évolution politique à l’est de l’Europe. Le nationaliste longtemps infréquentable au sein des 28 voit ses idées gagner un nombre croissant de capitales sur le thème déchirant l’Europe, les migrants. Hongrie, Pologne, Slovaquie et République tchèque sont vent debout contre les compromis péniblement accouchés par l’Union européenne depuis un an, y compris le récent accord avec la Turquie, "une illusion" pour Viktor Orban." La suite sur usinenouvelle.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire