lundi 23 mai 2016

Derrière les barbelés de Röszke, le dernier espoir des migrants aux portes de l’Europe

"Une centaine de migrants se sont échoués dans la ville hongroise de Röszke, à la frontière serbo-hongroise, bloqués par des kilomètres de barbelés. Installés dans un campement de fortune, ils attendent avec lassitude de franchir le tourniquet qui leur ouvrira les portes de l’Europe.
De la poussière et des barbelés. Sous une chaleur assommante, un couple de vieillards, assis sur une couverture les traits marqués par la fatigue, regardent le triste spectacle qui se déroule devant leurs yeux. Un jeune homme construit une tente de fortune avec des bouts de bois et des couvertures. Le linge sèche sur les barbelés. Un père porte sa fille. Elle a été malade toute la nuit, des larmes coulent de ses grands yeux bleus. Puis un éclat de rire. Deux enfants jouent à se faire des bisous à travers les fils de fer. A Röszke, ils sont les seuls à encore trouver la force de s’amuser." La suite sur budapress.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire