mercredi 25 mai 2016

Atlatszo, le Mediapart hongrois, se bat pour son indépendance

"Atlatszo est l’un des rares médias hongrois à se consacrer au journalisme d’investigation. Farouchement indépendant, il prône la transparence de la vie politique. Dans son viseur notamment, la corruption et les dépenses publiques, au prix de nombreux procès.
Coups de téléphones et bruits de clavier résonnent ce vendredi à la rédaction d’Atlatszo, à Budapest. Les journalistes de ce média en ligne ont les yeux rivés sur leurs ordinateurs. Un drapeau de l’Union européenne est accroché à une tringle à rideaux. Dans un coin, les prix remportés par la rédaction, qui revendique son statut d’organisation non gouvernementale et son rôle de chien de garde de la vie publique hongroise.
A l’origine de ce pure player créé en 2011, son rédacteur en chef, le journaliste Tamas Bodoky. A ses débuts, Atlatszo n’avait pas de locaux. Les conférences de rédaction se déroulaient chez Tamas. Petit à petit, l’équipe s’est installée dans un studio, puis dans un deux-pièces, avant de poser ses valises dans l’appartement trois-pièces qu’il occupe aujourd’hui, avec le bureau du rédacteur en chef, une salle de réunion – surtout pour recevoir les sources – et une salle de rédaction." La suite sur budapress.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire