vendredi 23 septembre 2016

A la frontière serbe, Frontex s’embourbe dans la galère hongroise

"Des gardes-frontières européens ont été envoyés en renfort en Hongrie. Une présence qui interroge alors que les récits de violences se multiplient.
La police hongroise n’est pas seule. Sous le soleil pesant de septembre, à la frontière serbe, trois gardes-frontières autrichiens longent la barrière anti-migrants qui s’étire sur 175 kilomètres. Ces trois officiers arborent l’écusson de l’agence européenne pour la gestion des frontières extérieures. La mission de Frontex en Hongrie, appelée «Flexible», est dotée de 51 officiers chargés de participer, aux côtés de la police des frontières locale, à des patrouilles et des contrôles. Flexible s’intègre dans une mission plus large, dans les Balkans de l’Ouest, qui mobilise 51 officiers issus de 16 Etats membres - dont la France et l’Allemagne." La suite sur liberation.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire