samedi 17 septembre 2016

Propos d’Asselborn : « L’incident est clos » pour Bettel

"Le Premier ministre, qui dit «comprendre le fond de la pensée» de son diplomate en chef sur la Hongrie, mais dénonce les mots choisis, a tenu, jeudi, à calmer les esprits.

La réunion du Conseil de gouvernement, avancée à jeudi en raison du sommet européen informel qui se tient ce vendredi à Bratislava, était forcément marquée par les remous provoqués cette semaine par le Luxembourg sur le parquet diplomatique.
Alors qu’il est apparu à travers leurs sorties successives sur le conflit au Proche-Orient et sur la situation politique en Hongrie que les deux ténors du gouvernement n’étaient pas forcément sur la même longueur d’onde, le Premier ministre et son ministre des Affaires étrangères se sont efforcés de dissiper jeudi tous les doutes qui ont vu le jour. À commencer par Jean Asselborn, dans l’œil du cyclone depuis plusieurs jours, en raison de ses mots très durs envers la Hongrie, pays qui à ses yeux n’a actuellement pas sa place dans l’Union européenne." La suite sur lequotidien.lu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire