mercredi 28 septembre 2016

La Hongrie avant le référendum sur les réfugiés

"Le 2 octobre, les Hongrois sont appelés à se prononcer par référendum sur le projet de répartition des réfugiés entre les différents Etats membres de l'UE. Le chef du gouvernement Viktor Orbán rejette cette initiative européenne. Or sachant que les quotas européens de réfugiés ne sont plus à l'ordre du jour, certains commentateurs estiment ce référendum obsolète et vont jusqu'à se demander si le quorum sera atteint.
Annulons le référendum
Le référendum initié par le Premier ministre hongrois Orbán a perdu sa raison d'être, déclare le philosophe Gáspár Miklós Tamás sur le portail en ligne Kettős Mérce : «Juncker a annoncé lors de son discours devant le parlement européen que la Commission renonçait à soumettre une proposition portant sur une 'répartition contraignante' des réfugiés. ... Lors du sommet européen à Bratislava, Angela Merkel a elle aussi signalé qu'il n'y aurait pas de quota de réfugiés. … C'est la raison pour laquelle le référendum n'a plus de sens. ... La répartition des réfugiés entre les différents Etats européens n'a jamais été qu'une idée. Et cette idée est maintenant enterrée. ... C'est également pour cette raison qu'il est inutile de continuer à dépenser des deniers publics pour financer ce référendum. Annulons ce vote au plus vite.»" La suite sur eurotopics.net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire