samedi 10 septembre 2016

Travailleurs détachés : la Hongrie mène la fronde des pays de l’Est

"Là encore, l’Europe est divisée. Et là encore, c’est la Hongrie qui mène la contre-attaque. Son premier ministre, le conservateur Viktor Orban, est pourtant parfois un pourfendeur du libéralisme. Mais il n’a peur de se frotter ni à la Commission ni à Paris et Berlin lorsqu’il estime que ses intérêts sont en jeu. Il a pris la tête des frondeurs, à savoir une dizaine d’Etats membres de l’Union européenne (UE), qui réclament l’abandon du projet de réforme de la directive sur les travailleurs détachés. Tous sont, à l’exception notable du Danemark, des pays de l’Est, moins prospères que ceux de l’Ouest et de plus en plus conscients de la manne financière que représentent ces travailleurs." La suite sur lemonde.fr (version payante)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire