jeudi 8 septembre 2016

La fille d’Orban, inépuisable réservoir de mèmes

"Rahél, l’aînée chérie du Premier ministre de Hongrie, est allée à Bahreïn négocier sur des affaires d’or noir au nom du gouvernement magyar sans justification ni titre officiel. Tempête médiatico-numérique à Budapest.
(De Budapest) Droite comme un «  i  » sur un canapé en cuir classe, une jolie brune apprêtée sourit nerveusement au photographe, dans un décor de buildings rappelant New York. Nous sommes en vérité à Manama, capitale du royaume de Bahreïn.
Plus précisément au siège de l’Autorité nationale du pétrole et du gaz, chapeautée par Son Excellence le docteur Abdul Hussain bin Ali Mirza, également ministre de l’Energie. Le secrétaire général de l’institution et le consul de Hongrie Balazs Garamvölgyi sont aussi de la partie." La suite sur rue89.nouvelobs.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire