dimanche 25 septembre 2016

Hongrie: le procès fabriqué d’un migrant syrien accusé de terrorisme

"En Hongrie, le gouvernement nationaliste et populiste de Viktor Orban appelle les Hongrois à voter dans dix jours contre l’accueil des réfugiés, que le gouvernement assimile systématiquement à des terroristes. C’est dans ce contexte que se tient le procès d’un père de famille syrien, Ahmed Hamed. L’homme est en prison depuis un an. Il est accusé de terrorisme par la justice hongroise. Des militants des droits de l’homme dénoncent un procès fabriqué. Pour Amnesty International, l’affaire est absurde.
Dans le couloir du tribunal de Szeged, au sud de la Hongrie, ils sont une vingtaine de jeunes activistes venus de Budapest. Ils attendent le procès d’Ahmed Hamed, un père de famille originaire de Syrie. « C’est important de témoigner notre solidarité. Et aussi d’essayer d’influencer la justice pour qu’elle libère Ahmed », estime un des activistes." La suite sur rfi.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire