mardi 27 septembre 2016

Amnesty fustige la politique anti-migrants de Budapest

"Outre le traitement ignoble réservé aux demandeurs d'asile, l'organisation dénonce le référendum anti-migrants organisé dimanche 2 octobre par le gouvernement hongrois.
Amnesty international a déploré mardi le sort «épouvantable» réservé aux demandeurs d'asile par la Hongrie. L'ONG dénonce une «stratégie populiste délibérée» incarnée par le référendum anti-migrants organisé dimanche 2 octobre par Budapest.
Ouvertement hostile à l'accueil des réfugiés, le gouvernement conservateur du Premier ministre Viktor Orban a multiplié depuis l'été 2015 les dispositifs destinés à décourager les migrants de transiter par la Hongrie." La suite sur letemps.ch

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire