mercredi 12 octobre 2016

RSF proteste contre la fermeture du principal quotidien hongrois pressenti pour être vendu à l’un des plus riches oligarques du pays

"Au lendemain de la fermeture du principal quotidien d’opposition hongrois Népszabadság officiellement pour des raisons financières, Reporters sans frontières (RSF) exprime son inquiétude pour la pluralité de la presse dans le pays.
Le 8 octobre 2016, les journalistes de Nepszabadsag -un quotidien de référence fondé il y a 60 ans lors du soulèvement contre le joug soviétique- ont été empêchés d’entrer dans les locaux de leur journal pour préparer l’édition de lundi. Leurs téléphones ont été coupés et l’accès au site internet du quotidien paralysé.
Le journal était pourtant dans les kiosques samedi matin." La suite sur rsf.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire