lundi 14 novembre 2016

A l’Arras Film Festival, on a vu « Roues libres » : des handicapés hongrois au coeur d’un polar original

"Les belles qualités de Roues libres, l’un des neuf films présentés dans la Compétition du Festival d’Arras 2016, ont su emporter notre adhésion. Et son interprétation, ses scènes décalées, son jeu avec les codes policiers nous ont transporté, malgré quelques baisses de rythme et d’originalité, dans un univers inattendu. (Les récits des journées précédentes de l’Arras Film Festival 2016 sont à lire ici, ici, et ici.)
Ancien pompier désormais paralytique, Janosz Rupaszov (fantastique Szabolcs Thuroczy) est devenu un dur, un délinquant, un homme de main solitaire à la solde du caïd de sa ville (Dusan Vitanovics, succulent). Un homme de main toujours assis sur un fauteuil roulant. Mais dans le fond, il reste sensible, triste, et désireux de surpasser son problème. Un jour, le hasard met sur sa route deux adolescents également frappés par des handicaps (Zoltan Fenyvesi et Adam Fekete, tous deux dans des rôles difficiles). N’ayant eux-mêmes plutôt rien à perdre, ils vont demander à devenir ses assistants…" La suite sur toutelaculture.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire