mardi 22 novembre 2016

Sur Facebook, la vie fantastique des « chasseurs frontaliers » d’Orbán

"Formés en six mois, ces flics spéciaux vont gonfler le dispositif dilligenté par la Hongrie le long de sa clôture avec la Serbie. Pour appâter du jeune, l’unité se dévoile entre mini-reportages, photos et démos.
Babett tient joyeusement son micro. Babett appartient fièrement à la police opérationnelle magyare. Derrière elle, quelques collègues se vêtissent en vue d’un exercice. Gábor est déjà prêt. Il porte la tenue de combat du « Határvadász », alias le « chasseur frontalier », que Babett présente façon vlogueuse.
Casque à visière rabattable, masque à gaz, gilet pare-balles en Kevlar, coudières, gants tactiques, bombe lacrymogène, bouclier, matraque... De quoi dissuader les migrants mal intentionnés." La suite sur rue89.nouvelobs.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire