vendredi 25 novembre 2016

Lucia di Lammermoor au Théâtre Erkel de Budapest

"Par Pierre Waline


Lucia di Lammermoor constitue probablement le chef d’oeuvre de Donizetti. A mi chemin entre le romantisme d’un Weber et le Bel canto d’un Bellini. Depuis sa création ovationnée au Théâtre San Carlo de Naples en 1835 jusqu’à nos jours, il n’a pratiquement jamais quitté l’affiche (1). Offrant notamment l’une des scènes de folie les plus réussies – et parmi les plus difficiles à interpréter – du répertoire.
L’intrigue, basée sur le roman La Fiancée de Lammermoor de Walter Scott, en est particulièrement tragique: sur fond de guerre de religion dans l’Écosse de la fin du XVIème siècle, séparation de deux amants par le jeu d’une calomnie (fausse lettre) leur laissant croire à une infidélité de part et d’autre. Avec, comme il se doit, la mort de nos deux héros à la clé. Un thème souvent repris, mais ici traité avec une forte intensité dramatique." La suite sur francianyelv.hu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire