mardi 22 novembre 2016

Viktor Orban dénonce le "diktat de Bruxelles" sur les quotas de migrants

"Hongrie, Pologne, République tchèque et Slovaquie, les quatre pays membres du groupe informel Visegrad, ont annoncé ce lundi à Varsovie la création d’un centre de “gestion de la crise migratoire”. Ce centre, dirigé par la Pologne, aura pour tâche de coordonner l’aide aux réfugiés se trouvant hors de l’Europe (Liban ou Jordanie), et de contrôler de manière accrue les frontières européennes.
Il s’agit en somme d’un “contre-plan” aux quotas de migrants voulus par l’Union européenne, que le Premier ministre hongrois Viktor Orban, en visite en Serbie, a qualifié de “diktat de Bruxelles“." La suite sur euronews.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire