lundi 14 novembre 2016

Hongrie : Viktor Orban renonce à inscrire sa politique antimigrants dans la Constitution

"Le premier ministre hongrois trébuche face à la stratégie de déstabilisation du parti d’extrême droite Jobbik.
A l’entendre, on pourrait penser qu’il jette l’éponge. Viktor Orban a semblé, vendredi 11 novembre, admettre avoir échoué à graver dans le marbre de la Constitution son opposition au plan européen de répartition des migrants. « Le théâtre de la bataille est à Bruxelles, s’est justifié le premier ministre nationaliste à l’antenne de la radio publique. A domicile, nous avons fait tout ce que nous pouvions. Notre conscience est tranquille. »
Sans vraiment trancher, M. Orban paraît exclure de présenter à nouveau devant le Parlement son projet d’amendement visant à rendre inconstitutionnel tout plan de réinstallation de demandeurs d’asile sur le territoire hongrois, à la suite de la consultation populaire d’octobre, invalidée faute de votants." La suite sur lemonde.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire