samedi 19 novembre 2016

Cette série poétique propose une nouvelle réflexion sur l’intimité

"À travers une série délicate de portraits en noir et blanc recouverts de rayures, Bianka Schumann interroge le sens de l’amour et de l’intimité.
La photographe Bianka Schumann, basée à Budapest, est l’auteure d’une série toute particulière qui livre un nouveau regard sur l’intime. Intitulée Point, cette collection de portraits en noir et blanc capturés à l’argentique est inspirée d’une citation de l’écrivain et philosophe hongrois Béla Hamvas. Violence et tendresse
L’originalité du projet réside dans le fait que Bianka a rayé les zones de contact de ses protagonistes, au moment du développement des photographies. Elle appose donc des égratignures sur leur intimité, sur leur amour et leur tendresse, en proposant un regard différent sur les relations amoureuses : “Ce projet ne possède pas de réel synopsis. Il reflète une citation de l’écrivain et philosophe hongrois Béla Hamvas”, explique-t-elle." La suite sur cheese.konbini.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire