mercredi 30 novembre 2016

Comment un père de famille vivant à Chypre s’est retrouvé en détention en Hongrie, où il est accusé de terrorisme

"Un soir d’été l’an dernier, Ahmed était chez lui à Chypre avec son épouse Nadia et leurs jeunes enfants quand il a reçu un appel téléphonique qui allait bouleverser sa vie.
« C’était sa mère qui appelait de Syrie », se souvient Nadia. « Elle lui a dit que les bombardements dans leur ville connaissaient une accalmie et qu’ils partaient. Ils avaient besoin d’aide. » Cet appel a déclenché une succession d’événements qui ont contribué à ce qu’Ahmed atterrisse là où il se trouve aujourd’hui : enfermé dans une prison hongroise, accusé d’un « acte de terrorisme ».
Il apprendra mercredi 30 novembre quel sort va lui être réservé. S’il est déclaré coupable, il risque la réclusion à perpétuité." La suite sur amnesty.be

A l'issue de son procès, le 30 novembre 2016 Ahmed H a été condamné à 10 ans d'emprisonnement

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire