jeudi 2 février 2017

Hongrie : Orban joue les cartes Poutine et Trump

"On ne sait pas dans lequel des trois Iliouchine Il-96 qui décolleront de différents aéroports de Russie, escortés par des avions de combat, se trouvera le président russe. On ne sait même pas si son avion entrera en Hongrie via la Slovaquie ou la Serbie. Au sol, l’attendront des unités d’élite de la police et des services secrets russes débarquées à Budapest le jour précédent. Par un itinéraire tenu secret, la Mercedes S600 de cinq tonnes capable de résister à un tir de bazooka conduira le maître du Kremlin jusqu’au Parlement.
C’est à cet endroit que quelques centaines de manifestants sont déterminés à braver l’interdiction de la police antiterroriste hongroise pour dénoncer l’axe Orban-Poutine, sifflets à la bouche. "Nous ne tolérons pas que Viktor Orban utilise la Hongrie pour mieux servir la Russie et nous ne tolérons pas qu’il se serve de notre patrie pour lutter contre l’Europe, en dépit de nos intérêts nationaux", justifient ses organisateurs." La suite sur lalibre.be

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire