samedi 4 février 2017

Nandor Fa en bon marin !

"Les dépressions successives attendues tout au long du week-end sur nos côtes ne vont pas épargner Nandor Fa sur son Spirit of Hungary. A 1 600 milles des Sables d'Olonne le Hongrois doit faire face à du vent fort. Son objectf est de préserver son bateau coûte que coûte tandis que son plus proche concurrent, Eric Bellion, est à 640 milles dans son tableau arrière...
La fin d'un tour du monde est toujours délicate, parce qu'elle demande une patience infinie. Celle de ne pas trop penser au retour sur terre, celle de préserver le bateau... et le bonhomme qui accuse le coup physiquement et moralement. Les marins le disent : c'est en général à la latitude des Açores qu'ils commencent à se projeter sur l'arrivée, pas avant... C'est le cas de Nandor Fa qui n'a qu'une hâte, retrouver sa famille déjà arrivée aux Sables d'Olonne !" La suite sur vendeeglobe.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire