jeudi 12 avril 2018

«Démocratie illibérale» : ce que Viktor Orban a voulu dire

"FIGAROVOX/TRIBUNE - Après la large victoire du parti de Viktor Orban aux législatives, Georges Karolyi, ambassadeur de Hongrie en France répond à une critique souvent adressée à Budapest.
Les Hongrois ont voté. Ils ont largement reconduit la majorité sortante, en dépit de l'incroyable déferlement médiatique, dont le thème quasi unique consistait à présenter le gouvernement du pays comme l'infréquentable partisan d'un «illibéralisme» qui devait être combattu par tous les moyens. On n'hésite pas à associer ce terme à la Hongrie au motif que le «chantre»(sic) de la «démocratie illibérale» ne serait autre que son premier ministre, M. Viktor Orban.
Les professionnels du dénigrement de la Hongrie - entraînant avec eux la cohorte des suiveurs qui n'ont pas cherché à en savoir plus - ont foncé tête baissée et se sont empressés de se méprendre sur ce que M. Orban avait voulu dire dans un fameux discours qu'il a prononcé l'été 2014, où il ..." La suite sur lefigaro.fr (article payant)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire