dimanche 15 avril 2018

Des dizaines de milliers de Hongrois dans la rue pour « défendre la démocratie »

"La première manifestation après la réélection du souverainiste Viktor Orban a fait l’objet d’une adhésion massive.
C’est l’autre Hongrie, celle qui n’a pas voté Viktor Orban. Selon les organisateurs, environ 100 000 personnes sont descendues dans les rues de Budapest pour dénoncer, dans la soirée du 14 avril, la réélection du souverainiste Viktor Orban. Il s’agit de l’une des manifestations les plus importantes de ces dernières années, dans ce pays d’Europe centrale comptant 9,8 millions d’habitants.« Viktator, fous le camp ! », « Nous sommes la majorité » : cette foule jeune et bigarrée a scandé, dans une ambiance très printanière, des slogans hostiles à la majorité, largement reconduite le 8 avril dernier avec 49,9 % des suffrages et qui a obtenu les deux tiers des sièges au parlement, grâce à un système électoral favorisant le parti arrivé en tête." La suite sur lemonde.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire