mercredi 11 avril 2018

Le triomphe d’Orbán augmente la pression sur l’Union européenne

"Hongrie - La victoire du Fidesz, le parti de l’homme fort de Budapest, met l’Europe au défi de faire respecter la démocratie par ses États membres.
Les messages de félicitations se sont multipliés, lundi, après la victoire du Fidesz, le parti populiste et eurosceptique de Viktor Orbán, aux législatives de dimanche. Bruxelles n’a pas fait exception. Jean-Claude Juncker, le président de la Commission, a expédié un petit mot au premier ministre hongrois.
Ce qui n’a pas empêché un porte-parole de rappeler que «l’Union européenne est une union de démocratie et de valeurs. Défendre ces principes et ces valeurs est le devoir commun de tous les États membres, sans exception.» En Hongrie depuis plus d’une décennie et en Pologne depuis deux ans, les réformes controversées se multiplient: la mise au pas des médias, du système judiciaire, des ONG menace l’État de droit, sans que l’Union européenne ne parvienne à s’y opposer." La suite sur tdg.ch

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire