vendredi 27 avril 2018

Face aux manifestations en Hongrie, les conservateurs agitent le risque de violences

"András Bencsik, une des figures médiatiques proches du Fidesz, a appelé hier les forces de l'ordre à protéger le Parlement contre de possibles débordements des manifestants anti-Orbán. Le prochain rassemblement de l'opposition est prévu le 8 mai prochain, le jour de l'investiture des députés élus le 8 avril dernier.
"Moi ça ne me plait pas beaucoup que le 8 mai, on veuille manifester sur la place Kossuth lors de l'investiture de l'Assemblée. J'espère fortement que la police, ou s'il le faut l'armée, saura défendre le Parlement de cette... pardon, mais je dois le dire, de cette racaille . . ." La suite sur courrierdeuropecentrale.fr (article payant)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire