mardi 17 avril 2018

Sandor Kocsis (Hongrie), nouvel épisode de nos 100 joueurs qui ont marqué l'histoire de la Coupe du monde

"16 avril - 14 juin : dans exactement 59 jours, débutera le Mondial 2018 en Russie. Jusqu'au coup d'envoi, FF vous livre, par ordre alphabétique, sa liste des 100 joueurs qui ont marqué l'histoire de la Coupe du monde. Quarante-deuxième épisode avec Sandor Kocsis.

Son histoire avec la Coupe du monde

Membre du mythique «Onze d'or hongrois» aux côtés notamment de Ferenc Puskas et Zoltan Czibor, l'attaquant du Kijpest Honved Sandor Kocsis n'a peut-être, comme ses compatriotes, disputé qu'une seule Coupe du monde, mais son empreinte laissée dans l'édition suisse de 1954 est restée dans les annales. Vainqueurs du tournoi des Jeux Olympiques disputés à Helsinki deux ans plus tôt, Kocsis et la Hongrie, qui ont infligé la première défaite de l'Angleterre sur son sol à Wembley un an plus tôt dans un match qui a révolutionné le football et les schémas tactiques, font office de grands favoris sur le territoire helvète. Et les Magyars ont parfaitement assumé ce rôle, en infligeant des défaites mémorables lors de la phase de groupes. La bande à Gustav Sebes ont collé pour leur match inaugural un 9-0 à la Corée du Sud, où Kocsis a inscrit un triplé, avant de laminer la Nationalmannschaft de Sepp Herberger, sur un score incroyable de 8-3. Là, il n'a pas marqué trois buts, mais quatre. Sept buts en deux rencontres, auxquels vont se rajouter deux autres réalisations, lors des quarts de finale, pour se débarrasser d'une Seleçao en reconstruction, après l'épisode du «Maracanaço» (4-2)." La suite sur francefootball.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire