jeudi 19 avril 2018

Le dilemme de la presse hongroise: marche pour Orbán ou crève

"Propriété de l'ancien oligarque favori de Viktor Orbán, le quotidien Magyar Nemzet, historiquement conservateur et devenu critique à l'égard du pouvoir, vient de s'éteindre.
Dans son discours du 15 mars prononcé à l’occasion de la fête nationale hongroise, Viktor Orbán avait promis devant une flopée de drapeaux magyars une «revanche sur les plans légal, moral et politique» si son parti, le Fidesz, remportait pour la quatrième fois la majorité aux élections législatives organisées le 8 avril.
Depuis, les urnes ont largement consolidé le dirigeant «illibéral», réélu avec près de 50% des voix et déterminé à faire payer d’une manière ou d’une autre ceux qui osent se mettre en travers de sa route –et en première ligne les ONG taclant son autoritarisme et les médias éreintant son national-conservatisme." La suite sur slate.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire