mercredi 23 février 2011

Concerts de midi 2011 à l'Université Panthéon-Assas

Les Concerts de midi ont le plaisir de vous informer de l’ouverture de leur nouvelle saison qui aura lieu le 4 mars 2011 à l’Université Panthéon-Assas à 12h15 avec le Quintette Afflatus, 1er prix du Concours International de musique de l'ARD Munich en 1997.

Sous le thème « Voyage au centre de l’Europe », les Concerts de midi ont choisi d’évoquer en neuf concerts l’immense richesse de ses traditions musicales, avec la participation d’artistes tchèques, polonais et serbes ; des formations et artistes prestigieux, comme Raphaël Pidoux et Emmanuel Strosser, Denis Pascal, les Musiciens de l’Orchestre de Paris et nos jeunes talents représentés par Hagni Gwon et Alphonse Cemin.

Amphithéâtre 1 – Centre Assas
Université Panthéon-Assas
92 rue d’Assas 75006 Paris
Réservations : 06 89 17 49 35

Tarifs : 12€ - 6€ - 4€

Mail : contact@concertsdemidi.fr

Présentation des oeuvres par Jean-Pierre Bartoli

Tout le monde sait ce qu’est l’Europe centrale mais personne ne s’accorde à la délimiter. Les uns la définissent du Rhin à la Vistule, d’autres de l’Elbe au Dniepr, ou des Alpes aux Carpates : ses « marches » sont approximatives mais son cœur est l’espace qui se déploie autour de Prague, Vienne et Budapest, trois villes mythiques pour tous les musiciens du monde... Et si l’Europe centrale se définissait par ses musiques ?

Dans Comment l’Allemagne est devenue musicienne, Marcel Beaufils a raconté l’éveil d’une conscience nationale, de la Guerre de Trente Ans à l’aube du XIXe siècle, à travers l’élaboration patiente d’une culture et d’une esthétique musicales. En 1772, l’historien de la musique et infatigable voyageur Charles Burney, remontant de Vienne pour gagner Berlin, traverse la Bohème et la Moravie. Dans la moindre bourgade, il constate que l’on enseigne la musique à l’école. Il s’extasie devant la virtuosité et les compétences des instrumentistes qu’il rencontre et finit par écrire que ces lieux forment « le conservatoire de l’Europe ». Comment ne pas non plus penser à la deuxième moitié du XIXe siècle qui voit s’émanciper des nations polonaise, hongroise, tchèque, roumaine, autour de compositeurs devenus leurs porte-parole ? Et puis, sur toutes les routes de cette splendide Europe médiane, l’on croise les Tziganes. Depuis la nuit des temps, ces virtuoses de naissance venus d’un Orient fabuleux ensorcèlent les autochtones avec leurs accents poignants et leurs rythmes irrésistibles.

Les Concerts de midi ont choisi d’évoquer en neuf concerts l’immense richesse de ces traditions. Neuf concerts seulement, ce n’est pas assez : chacun en regardant le programme constatera qu’une saison ne suffit pas. Ce n’est pas une raison pour s’en priver ! Chaque concert privilégie une région ou propose une traversée de ce territoire médian. De la Pologne aux Balkans, des Alpes au seuil des plaines infinies de la Russie, l’Europe centrale est le creuset d’identités incroyablement variées, de langues, de légendes et de traditions religieuses diverses, un lieu choisi où se croisent les cultures slaves, juives, magyares, nordiques, tziganes, germaniques, turques et latines mais dont le commun dénominateur le plus évident est la vitalité musicale. Nul doute que celle-ci est le produit de ces rencontres sans cesses renouvelées. Au centre de l’Europe, la musique n’est pas un simple divertissement, c’est une façon de penser et d’exister.

Source : concertsdemidi.fr

Site : www.concertsdemidi.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire