vendredi 4 février 2011

Róbert Alföldi présente la saison 2011-2012 dans un contexte politique particulier

"Le directeur du Théâtre national, violemment attaqué par l'extrême droite pour des raisons politiques, répond en présentant le programme de la saison 2011-2012.
Que faire si on s'assied sur un siège éjectable pour des raisons clairement politiques? La réponse du directeur du Théâtre national est sans équivoque: sur le plan professionnel et privé on reste digne en présentant un programme de haute qualité et en ne répondant pas aux attaques abjectes." La suite sur lepetitjournal.com

1 commentaire: