mardi 8 février 2011

Guerre déclarée à la corruption

"La coalition Fidesz-KDNP doit en partie sa victoire aux affaires de corruption dans lesquelles sont impliquées des membres de l'ancienne majorité MSZP-SDSZ. Si la corruption est bien un fléau à combattre en Hongrie, M. Orbán, dont l'opportunisme politique n'est plus à démontrer, voit là un parfait moyen de faire jubiler son électorat en lançant une véritable inquisition contre ses adversaires et leurs proches. Gyula Budai est la figure emblématique de cette lutte contre la corruption." La suite sur le Journal francophone de Budapest

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire