lundi 21 février 2011

Festival de Berlin : Un maestro hongrois

"...Mais au Festival de Berlin, il restait à voir le plus surprenant, le plus déroutant et aussi le plus beau film de la sélection : A Torinoi Lo (Le cheval de Turin), du Hongrois Bela Tarr, qui dure 145 minutes. Une œuvre époustouflante, ensorcelante, filmée en noir et blanc sans presque pas de dialogues, deux seuls personnages et un cheval..." Extrait d'un article paru sur elwatan.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire